Agenda

EMOHD et Lyre du Val d'Is, 2 harmonies pour un concert

Pour son désormais traditionnel concert des invités, l'EMOHD convie l'harmonie de la lyre Val d'Is, d'Is-sur-Tille, pour un après-midi résolument musical ! L'harmonie qui invite se produit durant la première partie. L'EMOHD vous proposera un répertoire vous invitant au voyage, de la Russie et sa grande porte de Kiev (M. Moussorgski) au Brésil (Brazil, A. Barroso), de la musique classique aux rythmes plus dansant de l'amérique du Sud ! Le répertoire de l’harmonie de la Lyre Val d’Is est moderne, allant de la transcription de musiques de films à des pièces originales. C’est cet aspect du répertoire qu’il a été choisi de proposer tout au long de la saison 2017 - 2018. En effet, les œuvres interprétées sont toutes du XXIe, écrites pour orchestres d’harmonies, par des compositeurs contemporains européens. L’orchestre d’harmonie La Lyre Val d’Is a été créé il y a plus de trente ans. Composé d’une quarantaine de musiciens, il est placé sous la direction de Catherine Simonin et Bertrand Jeannin. La présidence est assurée par Eliane Gourdon. Présidée par Carole BERTOUX, l’EMOHD, dont les racines remontent à 1851, est une association (loi 1901) regroupant une école de musique et un orchestre d’harmonie, dont le directeur est Thibaut DELAREUX, professeur de trombone diplômé d’Etat. L’école de musique, ouverte à tous, offre des cours d’instruments et de formation musicale. La pratique collective joue un rôle important dans l’orientation pédagogique, sous forme d’ensembles instrumentaux, d’ateliers (ouverts à des musiciens venant de l’extérieur) et de l’orchestre des élèves. L’orchestre d’harmonie, de près de 40 musiciens, est composé d’élèves (actuels ou anciens) de l’école de musique et d’amateurs venant de l’extérieur. Il donne environ 6 concerts par an et participe notamment à la fête de la Sainte Cécile, aux manifestations musicales du mois de juin organisées par la Ville de Dijon ainsi qu’aux cérémonies patriotiques de Dijon. Concert Gratuit www.emohd.fr 

Pour son désormais traditionnel concert des invités, l'EMOHD convie l'harmonie de la lyre Val d'Is, d'Is-sur-Tille, pour un après-midi résolument musical !

L'harmonie qui invite se produit durant la première partie. L'EMOHD vous proposera un répertoire vous invitant au voyage, de la Russie et sa grande porte de Kiev (M. Moussorgski) au Brésil (Brazil, A. Barroso), de la musique classique aux rythmes plus dansant de l'amérique du Sud !

Le répertoire de l’harmonie de la Lyre Val d’Is est moderne, allant de la transcription de musiques de films à des pièces originales. C’est cet aspect du répertoire qu’il a été choisi de proposer tout au long de la saison 2017 - 2018. En effet, les œuvres interprétées sont toutes du XXIe, écrites pour orchestres d’harmonies, par des compositeurs contemporains européens.

L’orchestre d’harmonie La Lyre Val d’Is a été créé il y a plus de trente ans. Composé d’une quarantaine de musiciens, il est placé sous la direction de Catherine Simonin et Bertrand Jeannin. La présidence est assurée par Eliane Gourdon.

Présidée par Carole BERTOUX, l’EMOHD, dont les racines remontent à 1851, est une association (loi 1901) regroupant une école de musique et un orchestre d’harmonie, dont le directeur est Thibaut DELAREUX, professeur de trombone diplômé d’Etat.

L’école de musique, ouverte à tous, offre des cours d’instruments et de formation musicale. La pratique collective joue un rôle important dans l’orientation pédagogique, sous forme d’ensembles instrumentaux, d’ateliers (ouverts à des musiciens venant de l’extérieur) et de l’orchestre des élèves.

L’orchestre d’harmonie, de près de 40 musiciens, est composé d’élèves (actuels ou anciens) de l’école de musique et d’amateurs venant de l’extérieur. Il donne environ 6 concerts par an et participe notamment à la fête de la Sainte Cécile, aux manifestations musicales du mois de juin organisées par la Ville de Dijon ainsi qu’aux cérémonies patriotiques de Dijon.

Concert Gratuit

www.emohd.fr 

28 janvier 2018

La prochaine lecture des Mousquetextes : Bons baisers de Sibérie

L'aventure médiatisée de Sylvain Tesson en Sibérie a conduit à faire connaître ses précédentes Nouvelles de l'Est (2002) qui ne manquent assurément pas de nous faire frissonner, dans tous les sens du terme : tricherie, froidure, aventure, fatigue épuisante, tout y est réuni pour tenir en haleine,Avec Joëlle Douhaire-Bataille et Hervé Pichon - Accompagnement musical : Le bout du banc
Sylvain Tesson, infatigable voyageur, a parcouru 3000 kilomètres à cheval en Asie centrale, 5000 kilomètres à pied à travers l'Himalaya, sillonné l'Inde et la Sibérie après avoir fait un tour du monde en vélo à l'âge de 20 ans.Écrivain, documentariste, il se définit avec humour comme un baladin du monde occidental ; dans ces Nouvelles de l'Est l'humour est là, mais du genre le moins attendu, car l'âme russe se plaît volontiers à rire quand la réalité pousserait plutôt aux larmes.

L'aventure médiatisée de Sylvain Tesson en Sibérie a conduit à faire connaître ses précédentes Nouvelles de l'Est (2002) qui ne manquent assurément pas de nous faire frissonner, dans tous les sens du terme : tricherie, froidure, aventure, fatigue épuisante, tout y est réuni pour tenir en haleine,Avec Joëlle Douhaire-Bataille et Hervé Pichon - Accompagnement musical : Le bout du bancSylvain Tesson, infatigable voyageur, a parcouru 3000 kilomètres à cheval en Asie centrale, 5000 kilomètres à pied à travers l'Himalaya, sillonné l'Inde et la Sibérie après avoir fait un tour du monde en vélo à l'âge de 20 ans.Écrivain, documentariste, il se définit avec humour comme un baladin du monde occidental ; dans ces Nouvelles de l'Est l'humour est là, mais du genre le moins attendu, car l'âme russe se plaît volontiers à rire quand la réalité pousserait plutôt aux larmes.
28 janvier 2018